Cette exposition aborde le thème de la présence de la femme dans notre société. Ce collectif d’artistes calédoniennes se rassemble pour créer un univers onirique cousu main et brodé de poésie.

Faite de blanc, l’histoire racontée dans cette exposition parle de la Femme dans tous ses rôles, à tous ses âges, la femme du dehors mais surtout celle du dedans. Cette femme à l’intérieur d’une maison dans laquelle elle est encore trop souvent associée, où elle vit de joies et de bonheurs, mais où elle subit également des violences. Cette femme qui absorbe, qui tisse, qui se déploie dans son foyer.

Le blanc est l’étendard de l’exposition, le blanc neutre de la feuille blanche pour tout réécrire, se réinventer, pour faire peau neuve. Les quatre artistes dessinent, écrivent, créent, brodent cette feuille blanche par leurs inspirations, leurs aspirations, leurs espoirs, leurs rêves avec l’envie d’un nouveau commencement.

Les œuvres présentées sont essentiellement des installations, donnant à l’ensemble une unité. Sont également exposées des gravures, avec cette idée forte d’empreinte. La feuille blanche est une page ouverte au renouveau, une feuille vierge sur laquelle s’écrit le désir d’une histoire plus juste, plus libre et plus paritaire.

Cette exposition a été réalisée avec le soutien de la Mission aux Affaires Culturelles.
Une vidéo tournée/montée et réalisée par Alexandre Rosada

Add Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité