Dans ces trois textes sur l’amour, l’altérité, et la relation à l’autre, l’auteur nous invite à cheminer avec lui dans le jardin du monde, où aimer l’autre avec ses différences résonne évidemment comme un commandement.

Le premier texte est un vibrant plaidoyer pour la diversité des orientations sexuelles. Il appelle à la tolérance. Les Grecs et les Romains pratiquaient l’homosexualité sans tabou. L’intégrisme religieux et une conception biologique étroite l’ont diabolisée, quand ce n’est pas un ostracisme bête et aveugle. Elle semble plus admise culturellement en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie qu’en France ou dans le reste de l’Outremer…. Et pourtant !  Il y a la loi et l’esprit de la loi, pour les esprits étroits.

Le second texte poursuit la réflexion sur le thème de l’altérité. Le dernier texte montre le cheminement amoureux et spirituel d’une personne blessée qui transcende son mal, se réfugiant dans la lecture des classiques et l’écriture jusqu’à atteindre une conception éthérée et sublimée de l’autre, sans le haïr. C’est l’expression suprême de l’amour : permettre à l’autre d’être heureux au loin, ce qui permet de pérenniser et de conserver la relation. Morceau de lyrisme, de dévoilement mais aussi de pudeur ; la souffrance a ceci de sublime qu’elle grandit l’écorché, révélant toute sa sensibilité et sa finesse. Les références bibliques, mythologiques et philosophiques en font un délice pour un public cultivé ; le commun n’y verrait qu’une banale déception amoureuse et ne percevrait ni l’élan mystique, ni la saveur élégiaque de cette analyse en triptyque.

Point de hiatus dans l’expression poétique de l’amour : la même tendresse, les mêmes égards et la même sensibilité qu’il s’agisse d’amants homosexuels ou hétérosexuels ; la poésie et l’esthétique ne sont pas sexués, il s’agit d’humanité, tout simplement. C’est le grand enseignement de « L’amour révélé » d’Alexandre Rosada.

Nicole Chardon-Isch, Enseignante-chercheuse, Professeure de lettres classiques.

Add Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité