“Par le dialogue on peut arriver à tout arranger” c’est en ces termes de paix que s’exprimait le Père Iréné Wally  Tyéou
lorsque nous nous sommes rencontrés pour enregistrer notre émission radiophonique à l’archevêché de Nouméa.

Un père de Koné de la tribu de Netchaot.
Il a effectué son ministère en Calédonie mais aussi au
Vanuatu sur l’île de Pentecost. Né en 1933, il est issu d’une famille de 9 enfants.

Avec lui nous évoquons l’histoire du pays, la colonisation  et ses aberrations,
le travaux de capitations, son enfance et ses études à Canala, le régime de l’indigénat,
les institutions de formation catholique comme l’UICALO. Il évoque également les
leaders indépendantistes proches des hommes de religion.

Le décès du père Iréné Wally Tyéou . Le prêtre diocésain s’est éteint à Koutio à la suite d’une longue maladie .
Né à Poindimié, il avait consacré une grande partie de sa vie à la religion,
il avait été ordonné prêtre en 1960 à Tyé . Le père Irénée avait exercé son ministère
à Canala , Ouvéa, Bondé, Koumac et dernièrement à Maré.
Son état de santé l’avait obligé à se retirer mais il continuait d’aider ses fidèles et frères en religion.

Add Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires