Évocation de l’histoire de la Bibliothèque Bernheim de Nouméa et de la personnalité de son généreux mécène Lucien Bernheim.
Lucien Bernheim naît en 1856 dans une famille de juifs alsaciens possédant des filatures.Il arrive en  à Nouméa en 1884.Il découvre à Népoui sur la côte ouest calédonienne un important gisement de minerai riche en nickel, la Népouite, qu’il exploite à partir de 1892. Il fait installer De 1895 à 1898 une voie ferrée de 27 kilomètres, reliant l’exploitation, située en fond de la vallée, à l’océan. Il prend ensuite le contrôle de concessions sur la côte est, à Poro et à Kouaoua.Il fonde en 1902 la société Le Chrome afin d’exploiter les gisements de Tiébaghi. Il fait édifier un transbordeur et fonde le village de Paagoumène.  Il lance en 1907 la construction d’un barrage hydroélectrique dans le bassin de la rivière Yaté, le futur barrage de Yaté. Il fait percer une conduite forcée de 3,8 kilomètres durant la Première Guerre mondiale, ce qui entame à ses réserves financières et le conduit à arrêter les travaux.En 1901, il fait un don de 100 000 francs à la ville de Nouméa dans le but de fonder une bibliothèque dans la municipalité. Institution qui sera baptisée Bibliothèque Bernheim. À partir de 1906, il s’installe à Paris d’où il dirige ses affaires, faisant parfois des visites en Nouvelle-Calédonie. Il meurt à Paris le 15 octobre 1917

L'histoire de la bibliothèque Bernheim de Nouméa

 

Add Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires