On essaie de faire des œuvres. On aime l’art, c’est notre vie. On a envie de passer des messages, de transmettre des moments forts. Partager avec les gens autour de nous, c’est important…. c’est ainsi que Kapoa Tiaou, père de la famille, s’exprimait sur son art, avant de disparaître en mai dernier.
Aujourd’hui une exposition en forme d’ultime hommage propose
une trentaine de sculptures kanak en bois, de style moderne ou traditionnel. Sa femme, Béatrice et son fils Mélëm évoquent sa mémoire.

Famille Tiaou, une passion partagée...

Add Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité