Audio

Histoires Pays-Pays d’Histoire
Une émission radiophonique d’Alexandre ROSADA.

Cette semaine nos invités s’appellent, Louis Viratelle, André Dorbritz, Paul Courtot, René Auffant et Pierre Messner, ancien Premier Ministre Français.
Tous sont d’anciens combattants de Bir Hackeim et se souviennent de cette épisode de la Seconde Guerre Mondiale.
Ils nous font partager leur mémoire.
Nous avons rencontrés quatre Calédoniens qui faisaient parti du premier Contingent du Bataillon du Pacifique.Tour à tour ils nous relatent leur départ de Nouméa et le voyage pour rejoindre le front du Moyen Orient et le désert Libyen.
Au final c’est une sortie qui “coûte cher” nous dit Pierre Messmer. En fait 1500 soldats sur les 3700 combattants manquèrent à l’appel.
Mais ce décrochage loin d’être un échec militaire reste une victoire sur le plan politique. Le Général Charles De Gaulle y gagne une reconnaissance nationale et internationale. La France Libre y trouve sa légitimité. Le génie militaire Français est prouvé. De Gaulle adresse un télégramme à L’amiral D’Argenlieu dans lequel il dit “La France Combattante est fière de ses soldats du Pacifique”.
Dans notre émission mise en ondes par Alexandre Rosada, des textes sont lus par Roger Dosdane tiré du livre “Le Bataillon des Guitaristes” de François Broche paru chez Fayard nous relate des moments de la vie à Bir Hackeim.

Add Comment

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires