Mansour Kamardine interviewé par Ali Chamsudine en shimaoré.

"REGARDS"
Une émission de la Rédaction de
RFO-Mayotte.



Aujourd'hui :

Mansour Kamardine
Face à la Presse
...



Alexandre Rosada, Zaïdou Bamana et Mansour Kamardine.

Dans cette émission "REGARDS" de Mars 2003 nous recevons le député UMP de Mayotte, Mansour Kamardine.
Il est interrogé par Alexandre Rosada, Rédacteur en Chef de RFO Mayotte, Ali Chamsudine de RFO mais aussi tour à tour par Zaïdou Bamana de Mayotte Hebdo et Samuel Bosher du Kwési.
Par ailleurs il répondra à des questions enregistrées et posées par d'autres hommes politiques.


C'est une émission un peu inhabituelle par sa durée de 40 minutes que nous vous proposons cette fois.
Avec le député de Mayotte, Mansour Kamardine nous faisons ensemble le tour de quelques questions d'actualité et nous évoquons l'avenir du pays.
Avec lui nous parlons de l'homme mais aussi de ses débuts dans la vie publique, d'avocat au barreau de Mamoudzou jusqu'a son élection de député, sans oublier ses mandats actuels de 1er vice président du Conseil Général et de conseiller général de Sada.

Nous commençons l'émission avec une archive télévisuelle : la prestation de serment de Mansour Kamardine en 1994 au barreau de Mamoudzou.
Aprés des études de droit à la Réunion, et une brève carrière d'inspecteur de police dans les années 70, Mansour Kamardine devient avocat au Barreau. Que ressent-il à revoir ces images ?
"Emotion dit il, et pour moi préter serment, et porter la parole devant les juridictions, défendre les gens dans le besoin, est une motivation que j'ai en moi, en profondeur ".
Quel est la qualité d'un avocat selon vous ? Défendre farouchement son client et son dossier, répond il. Je le fais auojourd'hui avec Mayotte précise-t-il.
Nous évoquons ensuite la période du procureur Bec. Avez vous eu des difficultées à travailler avec lui ? "J'étais batonnier à l'époque, répond-il et lorsque nous avons eu le sentiment que des méconnaissances graves du droit s'opéraient, il nous revenait de rappeler le fonctionnement des institutions.
Aujourd'hui les méthodes ont elles changées ?
"Nous pouvons penser que nous avons un procureur respectueux de la République, des règles et des droits de la défense".
Nous faisons un état des lieux du Palais de Justice. Il y a du retard nous dit Mansour Kamardine. Nous avons le Palais le plus vétuste de la République et nous avons un impérieux devoir d'amélioration. Les choses sont en cours.

Nous poursuivons l'émission sur le plan Politique.
Entré en politique à l'age de 17 ans avec le RPCS, Rassemblement Progressiste pour la Commune de Sada, Mansour Kamardine devient membre du RMPR qui deviendra le RPR puis aujourd'hui l'UMP. Déja la départementalisation est un objectif nous dit il. Il nous précise " j'ai été élevé dans une famille et un village pro-français, j'ai grandit avec autour de moi des gens engagés alors pour moi ce n'a pas été une difficulté".
Nous visionnons un reportage de meeting électoral datant de 1997 signé Jean Claude Toihir. Deux aspects en ressortent: démographie et immigration galopante à Mayotte. Le député revient sur ces sujets toujours d'actualités.

Puis notre confrère du Kwési nous a rejoint, et Samuel Boscher lui pose une série de questions.
Sur le dossier des hydrocarbures, et la trop grande importance accordée à la question des Jeux des Iles par rapport notamment à l'inscription de Mayotte dans la Constitution Française.
Sur le premier sujet le député appelle le dévellopement économique de ses voeux avec le dossier de la privatisation des hydrocarbures réglé. Sur le second Mansour Kamardine réponds sereinement.

Puis nous évoquons son mandat de 1er Vice président du Conseil Général.
Mayotte joue-t-elle selon lui pleinement la décentralisation ? Les personnels sont ils assez formés ?
Quelles relations de travail a-t-il avec le Président Bamana, convergences, divergences ?

Nous écoutons alors les questions enregistrées des invités.
Une question de Mouhoutar Salim, membre du M.D.M et plus tard de Bacar Ali Botto de la FRAPP.
La première porte sur son influence au sein de la Majorité gouvernementale, la seconde sur ses multiples mandats.
Le Député apporte des réponses claires et précises.

L'émission continue avec Zaïdou Bamana de Mayotte Hebdo qui nous à rejoint.
Il évoque la coopération régionale et le voyage du Député aux Comores. déplacement qui a fait couler beaucoup d'encre mais commence à porter ses fruits.
La question des visas entre Union des Comores est aussi abordée.

L'émission alors se recentre sur le climat social à Mayotte. De grèves en conflits que Mayotte y gagne-telle ?
et, c'est le moment d'entendre une question du Préfet Jean Jacques Brot sur l'évolution statutaire de la Collectivité Départementale à l'horizon 2004 et 2010.

"REGARDS"
une Emission de la Rédaction de


Réalisation : Ahamada Rachid.
Images : Darouèche Faridi.Abal Kassim Son : Housseni Ader Assistant :Bakoko Madi.
Montage
: Abal Kassim. Service des Archives : Tiziana Marone
Rédacteur en chef : Alexandre Rosada.