« FEMMES EN MOUVEMENT »

Un magazine de société de 13 minutes
diffusé dans le cadre de l'émission "Triangle Nord" sur
Télévision Nouvelle Calédonie

Quelle est la place des femmes Kanak dans la société Calédonienne ?
Le débat est ouvert, ici et maintenant …et pour tenter de répondre à cette question nous avons rencontré quelques unes de ces Femmes. En début d'année à la tribu de l’embouchure pour la "Journée de la Femme"... un peu plus tard en Mai lors de la conférence « Femmes et Coutume » à Koné…
Depuis, elles sont toujours en réflexions pour contribuer à l’amélioration de leur condition,
mais la question que nous nous posons est de savoir :
Comment veulent elles vivre leurs changements ?
Assurément disent elles, en partageant les responsabilités avec les hommes à tout les niveaux, dans l’harmonie…et pour le développement…
Bref ces femmes en mouvements agissent.
...et si elles ont des parcours personnels et professionnels différents…
leurs motivations et leurs attentes sont communes.

Marguerite Dinet Vayadimoin
Déwé Gorodey, avec le représentant de l'état de l'époque.
Valentine Eurisouké.
Sonia Meuret Kondolo
Dans ce magazine nous avons choisi de donner la parole à quatre d'entre elles. Toutes originaires de la Province Nord :
Sonia Meuret-Kondolo, directrice du centre culturel de Koné.
Valentine Eurisouké, élue provinciale, et membre du Congrés.

Déwé Gorodey, vice présidente du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie.
Marguerite Dinet-Vayadimoin, Originaire de la tribu de Ganem prés de Hienghène
.
Le ré équilibrage d'un pays est autant culturel  qu'économique.
Le place des femmes est aussi dansle Sénat Coutumier car il y a des grands chefs qui n'ont que des filles.
Il faut s'engager dans la vie publique aux cotés des hommes et servir de "modèles".
Il faut un débat clair pour discuter de l'entrée éventuelle des  femmes dans le Sénat Coutumier.
Nous les avons rencontrées sur leur lieux de travail ou de vie. Avec elles nous cherchons à comprendre l'origine de leurs combats pour améliorer la condition féminine des femmes Kanak dans la société Calédonienne.
Sonia Meuret Kondolo nous raconte d'où lui vient son envie "d'exister en tant que femme" et, de peser aujourd'hui dans le ré-équilibrage culturel du pays. Valentine Eurisouké évoque son action au niveau communal qui a servi de dynamique pour expliquer son ascencion politique au niveau provincial et jusqu'au Congrés. Une expérience dit-elle qui peut avoir valeur de "modèle".
Déwé Gorodey nous rappelle l'arrivée de la parité en politique pour donner aux femmes leurs places dans les institutions. Mais désormais dans la discussion actuelle sur l'entrée des femmes dans le Sénat Coutumier, la vice présidente du gouvernement, réclame un débat de clarification avec les chefs coutumiers.

Nous essayons aussi de comprendre quel fût le chemin parcouru par les femmes kanak pour tenter de se libérer d'une forme d'oppression sociale inscrite dans la culture. Nous cherchons des représentations symboliques du couple Kanak. La métaphore du pin et du cocotier explique la parité du couple. Déwé Gorodey nous explique la symbolique de certains arbres et plantes. La symbolique du chef et de ses sujets est une autre allégorie. Elle révèle la disparité hommes femmes, ces dernières étaient reléguées aux corvées et écartées par les hommes, des cercles décisionnels du pouvoir. Marguerite Dinet Vayadimoin, nous dit que le chemin parcouru a été long et difficile pour faire évoluer le statut de la Femme.

Alors dans cet esprit, de tolérance et d’acceptation de l'autre, ouvrir le sénat coutumier aux Femmes Kanak serait une sacrée preuve de liberté, d’indépendance et de modernité de la part des anciens.
A l’heure où ce débat fait couler beaucoup d’encre, les oppositions avoués ou cachées sont quand même nombreuses, et surtout, comment les hommes vont-ils recevoir ce message ? Chercheront ils le repli ou l’ouverture ? Accepteront-ils une remise en question pour faire progresser l’institution gardienne des lois ?
Un membre du Sénat Coutumier, André Tien Houen nous réponds que le débat doit faire évoluer les institutions.

Anfré Tien Houen, membre du Sénat Coutumier. Il faut un débat, mais les femmes auront leur place.
L'entrée du Sénat Coutumier.

… L’entrée de la mixité au sein du Sénat coutumier comme elle le fut en politique pourrait donc être vécue comme une ré-génération de l'instance gardienne des lois coutumières.…
Un enjeu essentiel pour une société Kanak et calédonienne en toute entière.

Reportage Télé
RFO NC
Alexandre Rosada
Images
N.Fasquel J.N.Mero
C.Bretegnier.P.Huneau
Montage :

Gaël Detcheverry.
A.Rosada.